• restauration0-1.jpg
  • cantine.jpg
  • restauration_benac.jpg

Les menus de la restauration collective

Consultez les menus

Elaborés par le service de la restauration collective, ces repas sont servis sur l’ensemble du territoire : 

  • 2300 repas pour les scolaires sur 35 sites de livraison 
  • 250 repas pour les 6 centres de loisirs et 1 jardin d’éveil.

La présence d'une diététicienne garantit l’équilibre indispensable des repas, tenant compte des besoins précis selon la tranche d’âge. L’élaboration des menus se fait en respectant un cadre alimentaire selon les recommandations nationales (GEMRCN). Ils sont faits mensuellement afin de respecter au mieux la saisonnalité et la disponibilité des matières premières issues des filières régionales. Les menus comprennent, la plupart du temps, cinq composantes : entrée, plat protidique, garniture, produit laitier et dessert. Les produits du terroir labellisés et certifiés, issus des meilleures filières régionales et les aliments biologiques sont favorisés lors des achats.
Les enfants ayant une allergie alimentaire peuvent être accueillis sous couvert d’un Protocole d’Accueil Individualisé (PAI) et leurs parents bénéficient d’un accompagnement privilégié assuré par la diététicienne.

restauration-pt.jpg

erestauration-pt.jpg, par fmonge

Une démarche de qualité exemplaire : la légumerie et les circuits courts

Depuis près de 10 ans, le service de restauration collective du Grand Cahors, valorise une alimentation de qualité : équilibre alimentaire, développement du bio et du fermier dans les repas, menus adaptés aux saisons, filières courtes... En 2016, pour privilégier les circuits courts, la collectivité ouvre une légumerie qui a pour objectif la transformation de légumes frais, de provenance locale, en produits prêts à cuisiner. Les légumes parviennent le matin à la légumerie située à Pradines, ils sont triés, épluchés, lavés, découpés et conditionnés pour être transmis dans les diverses cuisines collectives partenaires (unité de production du Grand Cahors, hôpital,  lycées). Ce projet renforce la politique des circuits courts, permet de développer l’économie locale, d’assurer la fraicheur et la qualité des produits et de réaliser de véritables économies d’échelle. Aujourd’hui, 80 % de l’approvisionnement global est issu d’entreprises implantées en Occitanie dont 15% de filières locales lotoises en circuits courts. Cet engagement permet d'injecter plus de 900 000 € dans l’économie régionale dont 120 000 € par an consacrés aux circuits courts. Aujourd’hui, 18 producteurs lotois fournissent l’UPC : lentilles bio, viandes bio, canard IGP SO, fromages et yaourts fermiers, fruits de saison, raisin bio, melons du Quercy IGP, rocamadour AOC, courgettes, carottes...

L’éducation au goût 

Le Grand Cahors s’engage à varier le plus possible les menus pour provoquer la découverte de nouvelles saveurs qui sortent du quotidien. Dans ce cadre, le service propose tous les mois des repas à thème dans les écoles ainsi que des animations ponctuelles. Cette année, les repas à thème feront voyager à travers la France avec une étape mensuelle dans un territoire ciblé.